Comment mieux dormir ?

Si petites et pourtant si redoutées, les puces de lit sont devenues le cauchemar de beaucoup de foyers français. Pourtant éradiqués en 1950, ces insectes ont refait surface au début des années 2000.

Une véritable chasse à la punaise de lit a été depuis peu mise en place un peu partout dans l’hexagone. Et pour cause, c’est un véritable calvaire pour s’en débarrasser.

Qu’est ce qu’une punaise de lit ?

Les punaises de lit sont de l’espèce des insectes hétéroptères de la famille des Cimicidae, présente dans diverses régions du monde, et notamment en France. Les adultes, mâles et femelles, profitent de notre sommeil pour nous piquer. Ils sucent le sang durant 3 à 15 minutes, puis se cachent plusieurs jours pour le digérer.

Contrairement à ce que certains peuvent penser, il ne s’agit pas d’un problème de propreté. Elles peuvent être rapportées lors d’un voyage, d’un déménagement, ou d’une visite chez un voisin. Surveillez également les vieux objets que vous pouvez ramener d’une brocante ou d’un vide grenier, ils pourraient être le cheval de Troie idéal.

Certaines de leurs caractéristiques nous permettent de les reconnaître facilement. De forme ovale et mesurant  de 4 à 7mm, les punaises se distinguent à l’oeil nu. Elles sont généralement brunes, mais une fois gorgées de sang, leur couleur varie du rouge au brun foncé. Elles ont une durée de vie de 5 à 6 mois, mais elles peuvent vivre plus d’un an sans se nourrir lorsqu’elles se mettent en état de dormance. Leurs œufs, de la grosseur d’une tête d’épingle, sont blanchâtres. Ils sont souvent regroupés dans de petits espaces et éclosent environ 10 à 14 jours après avoir été pondus.

Des conséquences désastreuses

Les conséquences de ces infestations peuvent être multiples, et la présence de ces petites bêtes peut rapidement se transformer en véritable cauchemar. Selon une étude réalisée par le réseau Sentinelle de l’Inserm, les punaises de lit seraient la cause de plus de 70 000 consultations médicales par an en France. En effet, elles provoquent des lésions cutanées résultant d’un grattage au sang provoqué par les démangeaisons intenables des piqûres. Les enfants sont particulièrement concernés. Les nuits interrompues par des démangeaisons, les enfants qui se réveillent et qui n’arrivent plus à se rendormir, la peur d’être piqué, ou encore la honte de voir son foyer infesté… de nombreuses personnes victimes de ces insectes estiment que l’infestation a un retentissement sur leur vie professionnelle, familiale ou sociale et cela génère de nombreuses consultations.

Les bonnes pratiques

  1. Il ne faut surtout pas, une fois les punaises identifiées, les disperser.
  2. Evitez donc de secouer les draps par la fenêtre ou d’évacuer votre matelas, vous risqueriez de contaminer tout votre appartement et  les espaces communs.

1. LA VAPEUR

L’une des méthodes les  plus efficaces pour se débarrasser des punaises de lit reste le nettoyeur-vapeur. En effet à partir de 60 °C, les punaises et leurs œufs sont éradiqués sans abimer votre lit ou les autres supports.

2. LE LAVE-LINGE / SÈCHE-LINGE

Au préalable, on stocke tout ce qui est lavable en machine dans des sacs hermétiques. Puis, on lance un cycle à 60 ° ou, mieux encore, 90 °C pour tous les textiles qui le supportent. On n’hésite pas à remplacer l’assouplissant habituel par du vinaigre blanc et on termine avec un cycle complet au sèche-linge (30 à 45 min).

3. LE REPASSAGE

Pour les textiles tels que les vêtements, rideaux, housse de couette, draps, on complète la mission éradication grâce au repassage, le plus chaud possible.

4-LE FROID

Si votre invasion a lieu en hiver et dans une région particulièrement froide, placez tout ce qui est infesté à l’extérieur, en prenant soin de ne pas secouer ou éparpiller les punaises auparavant. Attention, il faut qu’il gèle pendant plusieurs jours pour que le froid tue les punaises de lit.

Autre option : on place les objets dans le congélateur, pendant 3 jours à -18 °C, en ayant pris soin, au préalable, de les emballer. En hiver il est conseillé de baisser la température du chauffage pour limiter la prolifération. Par contre en été, on allume la climatisation si l’on en possède une. Les punaises de lit n’aiment pas les températures extrêmes : chaudes et froides.

5.  L’ASPIRATEUR

En premier lieu, il faut inspecter tous les recoins de votre chambre, puis de votre maison, en n’omettant rien : tapis, rideaux, meubles, coutures de matelas, vêtements, livres, moquettes, tiroirs, plinthes, fissures, papier peints, coussins, fissures, peluches, encadrements de porte, tableaux et même prises électriques ! Après avoir confiné la pièce en plaçant des scotchs sur tous les points d’entrée et de sortie, on aspire méticuleusement les moindres recoins.

Comment les éviter ?

Si vous partez en voyage, soyez prudents et ne posez pas vos valises sur votre lit. A votre retour, vérifiez et lavez à 60° vos vêtements avant de les ranger dans votre armoire pour ne pas contaminer le reste de votre garde-robe. Passez l’aspirateur dans vos bagages et jetez les sacs.

Chez vous, évitez d’encombrer vos espaces, vérifiez et nettoyez les objets de seconde main. Lavez vos vêtements d’occasion à 60°C ou placez-les dans votre sèche-linge au cycle le plus chaud pendant 30 min, ou bien encore congelez-les.

Réparez le papier peint décollé ou retirez-le et resserrez les plaques des prises de courant, le cas échéant. Evitez aussi de ramasser un matelas ou un sofa abandonné sur le trottoir, cela pourrait vous être fatal !

Inspectez régulièrement votre domicile afin de détecter leur présence.

Il est important de procéder à des inspections régulières afin de prévenir les infestations.

LE PROTEGE-MATELAS BONNET HOME COLLECTION

Le gouvernement recommande de jeter seulement les objets trop infestés comme les matelas. Alors pour éviter cela et surtout si votre matelas est neuf, il existe des protège-matelas anti-punaises de lit. Chez Literie Bonnet, on vous propose de protéger votre literie avec le protège matelas Bonnet Home collection.

Son efficacité n’est plus à prouver. En effet, il a été testé et certifié par le laboratoire indépendant TEC. Ce protège matelas contient un anti-punaises naturel d’origine végétale inoffensif pour votre peau et votre santé. Imperméable et respirant, sa confection hermétique garantie au matelas une isolation totale. Alors pour ne pas vivre ou revivre le calvaire provoqué par les puces de lit, n’hésitez plus, équipez vos matelas des protège- matelas anti-punaises de lit Bonnet Home collection.

Notre sélection

84,00 -
113,00

PROTEGE MATELAS ANTI-PUNAISES